44 % de l’emploi salarié marchand régional dépend de centres de décision extérieurs

44 % de l’emploi salarié marchand régional dépend de centres de décision extérieurs

Publié le jeudi 8 février 2018

 

Une nouvelle étude partenariale Région, Insee, Direccte, publiée le 06 février, pointe que 424 000 emplois salariés du secteur marchand de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont contrôlés par des centres de décisions situés hors de la région.

En 2015, 424 000 emplois salariés du secteur marchand de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont contrôlés par des centres de décisions situés hors de la région. Ils témoignent à la fois d’une attractivité du territoire pour l’implantation d’entreprises nationales ou étrangères et d’une certaine dépendance extérieure. Pour 319 000 emplois, le centre de décision est situé dans une autre région française ; pour 105 000, il est à l’étranger. Ils représentent au total 44 % de l’emploi salarié marchand régional contre 46 % en moyenne dans les régions de province. Si la plupart des salariés concernés travaillent dans les secteurs du commerce et du transport, c’est dans les activités financières, l’information-communication et l’industrie que l’intensité de la dépendance est la plus prononcée. 

 

  •   => En Provence-Alpes-Côte d’Azur, 10 700 établissements concentrant près d’un salarié sur quatre de la région (238 500) sont contrôlés par des centres de décision situés en Île-de-France.
  • => À l’inverse, les centres de décision localisés en Provence-Alpes-Côte d’Azur contrôlent 119 000 emplois dans les autres régions françaises et environ 50 000 à l’étranger. Ce rayonnement est principalement porté par des fleurons régionaux des services aux entreprises et du transport.

 

En savoir plus

Lire l’étude  

Accéder aux données des illustrations  

Accéder aux données complémentaires 

Retrouvez toutes les études Connaissance du territoire