Enjeux

Du littoral méditerranéen aux sommets alpins en passant par les vallées du Rhône et de la Durance, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur se caractérise par une forte diversité de reliefs, de substrats géologiques et de climats.

  
Le peuplement humain a connu une longue histoire caractérisée, au début du XXème siècle, par une forte exploitation des terres et des ressources naturelles (agriculture, pastoralisme, foresterie) suivie, depuis la dernière guerre mondiale, par une déprise agricole importante et une urbanisation marquée du littoral, liée au développement massif du tourisme à partir des années 1960. Cette combinaison d’éléments naturels et climatiques diversifiés, associés à une longue histoire d’interactions homme- nature, fait de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur l’une des plus riches de France en termes de biodiversité. Celle-ci s’exprime en termes d’espèces, d’habitats, d’écosystème ou de paysages le plus souvent menacés, convoités.

  

Mais le territoire régional connait depuis les 30 dernières années d’importantes mutations qui se caractérisent notamment par :

  • une importante réduction des surfaces agricoles au profit des espaces forestiers et des espaces péri-urbains ;
  • une forte urbanisation de la frange littorale qui, du fait d’une situation de saturation, tend depuis une décennie à se reporter sur l’arrière-pays ;
  • une économie centrée sur le tourisme saisonnier balnéaire et de montagne, à l’origine d’importantes infrastructures de déplacement, d’accueil, hébergement et d’activités de loisirs  ;
  • une prise de conscience progressive par les décideurs locaux et le grand public de l’importance des questions environnementales.

haut de page