Les paysages méditerranéens

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est reconnue internationalement pour la qualité de ses paysages et ceux-ci contribuent à l’attractivité de cette région ainsi qu'à son essor économique.

  

Si les sites les plus emblématiques font l’objet de mesures de protection (sites classés ou inscrits, sites soumis aux lois « littoral » et « montagne »), le paysage reste un élément fragile soumis à diverses pressions :

  • risques naturels : incendies, inondations…
  • sur-fréquentation touristique (notamment pour les grands sites)
  • transformation, déstructuration, dégradation, liées à divers projets (carrières, centrales photovoltaïques, lignes électriques, ZAC, etc.) réalisés plus souvent par opportunités foncières ou économiques à court terme que par réels projets d'aménagement du territoire cohérents qui donneraient du sens à ces nouveaux paysages.
  • banalisation des paysages du « quotidien ».

   

Le paysage est un élément « vivant » évolutif, support et résultat des activités humaines mais aussi de la biodiversité, pour lequel la mise en place de mesures de protection habituelles ne peut suffire. Il est donc nécessaire d’engager une réflexion sur le devenir et la création des paysages contemporains de Provence-Alpes-Côte d’Azur en y impliquant les acteurs de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire au sens large (le paysage ayant par nature une vocation intégratrice incluant l’ensemble des activités humaines) et les populations locales.

  

A cette fin la Région accompagne les démarches visant à une meilleure connaissance des problématiques paysagères et à l’intégration et la prise en compte du paysage dans les documents d’urbanisme, les chartes, les projets d’aménagement…

 

Contact

Service Education à l’Environnement et Démarches Ecocitoyennes  
Secrétariat: 04 88 10 76 41

haut de page