De la collecte au traitement

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, 3 567 000 tonnes de déchets ont été collectés en 2014 par le service public de gestion des déchets). (collecte en camion, tri à la source, apports volontaires aux bornes ou en déchetteries). Cela représente 716 kg par habitant et par an (l’équivalent d’une petite voiture !), dont…

401 kg d’ordures ménagères résiduelles (la poubelle grise…) 

35 kg d’emballages/journaux, etc. (la poubelle jaune...) 

21 kg de verre

 

Nos déchets collectés sont ensuite acheminés vers des lieux de traitement.

  • Les papiers, cartons, boîtes en métal et bouteilles en plastiques recyclables font l’objet, une fois triés, de contrats de reprise avec des repreneurs. Eux-mêmes transforment les déchets en matière première pour fabriquer de nouveaux papiers-cartons, tuyaux, gaines, isolants...

  • Le verre : une fois récupéré dans vos bacs ou dans les bornes, il est re-trié et broyé puis réutilisé pour fabriquer de nouvelles bouteilles.


Nos ordures ménagères résiduelles ont trois destinations possibles :

  • Le  centre multifilière  :  les poubelles sont ouvertes et travaillées mécaniquement pour en extraire les restes organiques, quelques métaux et plastiques pour les valoriser. Le résidu suit l’une des filières suivantes : tout le contenu encore valorisable tel que les restes organiques, les emballages ou encore les métaux est valorisé. La fraction non valorisable est ensuite acheminée vers l’incinération ou l’enfouissement.

  • L’incinération dans des unités de valorisation énergétique : La vapeur générée par la combustion des déchets est récupérée puis distribuée sous forme de chaleur ou transformée pour être revendue sous forme d’électricité. Les matériaux issus de la combustion (mâchefers=cendres) sont stockés ou valorisés en sous-couches routières ou en remblais.

  • L’enfouissement : Les déchets sont stockés dans des installations dédiées, étanchées pour limiter les impacts sur les ressources en eau, et équipées pour récupérer et traiter les « jus » de poubelles et valoriser le biogaz issus de la fermentation de celles-ci. 


Les installations de traitement :

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, on compte 84 installations de traitement des déchets :

  • 25 centres de tri valorisant les déchets par le réemploi, le recyclage…

  • 34 centres de compostage et méthanisation valorisant les déchets biodégradables (déchets verts, alimentaires…)

  • 5 unités de valorisation énergétique

  • 15 installations de stockage

 

 

Les installations de traitement des déchets non dangereux

Les installations de traitement des déchets du BTP

Les installations de traitement des déchets dangereux