Innover pour la croissance et l'emploi : 43 millions d'euros supplémentaires pour ITER

Relance du projet ITER grâce à une rallonge budgétaire de 43 millions d'euros. Situé à Saint-Paul-lès-Durance (13), cet équipement scientifique vise à faire de la fusion nucléaire l'une des principales sources d'énergie à l'avenir. Il associe l'Union européenne, les Etats-Unis, la Russie, le Japon, la Chine, l'Inde et la Corée du Sud.

La réouverture de la route du barrage EDF, favorisant un nouvel itinéraire d'accès au site, et la réfection de la sortie 17 de l'A51 sont notamment programmées en 2017, de même que la formation en région de 150 soudeurs, indispensables au chantier. La Région a en effet engagé un travail de prévision des besoins en formation pour que le projet bénéficie d'une main d'oeuvre formée et qualifiée.