Tribunes politiques

La Région est tenue de réserver dans le magazine « notre Région » et sur son site internet un espace d'expression pour chacun des groupes d’élus. Le contenu de ces tribunes engage la responsabilité de leurs auteurs. Le directeur de la publication peut s’opposer à la publication d’une tribune lorsque celle-ci est susceptible d’engager sa responsabilité, notamment lorsqu’elle est diffamatoire, injurieuse ou discriminatoire, ou lorsqu’elle porte atteinte à l'ordre public et aux bonnes mœurs.
 

Groupe Union pour la Région

La Région solidaire de Nice

Comme tous les Niçois, Provençaux, Azuréens, Alpins et sans doute comme beaucoup de Français, nous n’oublierons jamais ces terribles instants: ceux de la pire des tragédies que Nice ait connue sur notre Promenade des Anglais.

Cette nuit d’horreur, nous avons vu, des blessés, des corps mutilés, des victimes: celles qui pleuraient leur enfant, celles qui cherchaient un proche, celles qui, blessées, étaient immédiatement prises en charge par les services de secours.

C’est d’abord pour eux que nous tenons à avoir une pensée et leur exprimer notre solidarité et notre disponibilité.

Nous voulons aussi remercier l’ensemble des corps du service public mobilisé (Police Nationale, Police Municipale, Pompiers, SAMU, Médecins, militaires…) qui ont, à nouveau, démontré leur réactivité et leur efficacité.

Nous voulons aussi remercier nos héros et, au travers d’eux, l’ensemble des Niçois qui, dès les premiers instants du drame, ont fait preuve d’une incroyable solidarité.

Grâce à eux, grâce à leur courage, Nice est restée debout !

Le temps du deuil et du recueillement passé, Nice doit se reconstruire. Rien ne sera plus jamais comme avant, mais, ensemble, nous devons surmonter cette épreuve.

Aujourd’hui, parler de vie est difficile, pourtant, nous devons aussi penser à la vie.

A la vie qui attend ces dizaines de blessés.

A la vie que ces enfants que nous pleurons incarnaient si joyeusement.

A la vie que ces mamans voulaient plus belle pour leur famille.

A la vie que tous ceux qui sont morts aspiraient simplement à vivre.

Cette vie, ils nous l’ont donnée, et nous la leur devons, en paix : En paix et dans l'union.

L'union est dynamique, c'est un combat.

Face au terrorisme, nous devons livrer un combat pour l'union de tous les Niçois, de tous les Français, pour la maintenir, pour la défendre, pour la promouvoir.

Face au terrorisme, nous devons rester debout et continuer à accompagner le développement de nos territoires.

 

La Région met en place un grand plan Tourisme

La Région Provence Alpes Côte d’Azur est aux côtés des Niçois mais aussi de l’ensemble de ses habitants pour favoriser le redressement de nos territoires et préserver nos entreprises.

Des fonds ont été débloqué pour mettre en œuvre un grand plan Tourisme afin de soutenir un pan essentiel de notre économie régionale qui a été durement touché… De même, en déclenchant le plan de soutien d’urgence régionale, nous tenons à témoigner notre solidarité aux Bouches-du-Rhône, après les terribles incendies de cet été.

Le FIER (Fonds d’Investissement pour les Entreprises de la Région), mis en place par la majorité régionale, pourra d’ailleurs pleinement jouer son rôle, en répondant aux différents besoins de financement des entreprises, quelles qu’elles soient. Il se concrétisera par des subventions, des prêts, des garanties sur prêts bancaires, et, lorsque ce sera nécessaire, par des prises de participation au capital.

En parallèle du FIER, le Guichet Unique que nous venons de mettre en place, facilitera les démarches des entreprises. Création d'une porte d’entrée unique, pour relancer la confiance des entrepreneurs et leur apporter des réponses concrètes et rapides.

Enfin, avec les contributions du Comité Régional du Tourisme, et de l’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation, la Région va utiliser l’ensemble de ses leviers d’action pour renforcer le rayonnement de nos territoires  à l’international. 

Pierre-Paul LEONELLI

Président du groupe "Union pour la Région"

 

 

Front national

Christian Estrosi, le disciple de Michel Vauzelle

Les dix premiers mois de Christian Estrosi à la Région, c'est Christophe Castaner qui en parle le mieux. Ce dernier affirme, à raison, que Christian Estrosi fait du Michel Vauzelle en moins bien. Pour ue fois, Monsieur Castaner a raison !

Depuis dix mois, Christian Estrosi n'est pas dans l'action mais dans l'illusion. Depuis dix mois, Christian Estrosi fait du neuf avec du vieux : mêmes méthodes, mêmes projets et... mêmes résultats. Le budget consacré au développement économique devait être sa priorité ? Il est revu à la baisse en matière de fonctionnement mais, plus grave, en matière d'investissement aussi !

Face à cet illusionniste, nous menons une opposition sans concession mais constructive au service des habitants de PACA.

Estrosi affirme faire de la sauvegarde de l'emploi local une priorité mais c'est le Front national qui propose au Conseil régional de réglementer l'emploi de travailleurs détachés. Cette motion a été rejetée par la majorité de Christian Estrosi... mais adoptée par celle de Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France.

Christian Estrosi a demandé la dissolution de l'UOIF aux micros de plusieurs médias... mais il a refusé, comme l'a proposé le Front national, que le Conseil régional de PACA émette un voeu solennel pour demander la dissolution de cette organisation islamiste.

Cette incohérence, Estrosi la cultive. Il démissionne du poste de Maire de Nice, mais en conserve les fonctions en restant Premier adjoint en charge de la sécurité. Dépassé par ce cumul, il n'a pas assisté aux réunions préparatoires consacrées à la sécurité du feu d'artifice du 14 juillet à Nice. Peut-être alors se serait-il rendu compte que le dispositif était inadapté.

A vouloir tout diriger à temps partiel, Christian Estrosi ne dirige rien réellement. Pour lui, l'heure du choix est venue : être responsable et renoncer à certaines fonctions ou être orgueilleux et concentrer tous les pouvoirs.

Marion MARECHAL-LE PEN,
Présidente du groupe

haut de page