Apprentissage, passeport pour l'emploi

La Région, veut porter à 50 000 le nombre d'apprentis en Provence-Alpes-Côte d'Azur d'ici 2021 pour lutter contre le chômage et dynamiser l'économie régionale.

Mêlant formation et expérience professionnelle, l'apprentissage est la voie royale vers l'emploi. Avec plus de 70 % des apprentis trouvant un emploi moins de 6 mois après leur formation, l'apprentissage est une réponse efficace à la lutte contre le chômage. Plus de 27 600 jeunes ont opté pour ce type de formation en Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Pour le réussir, il s'agit de veiller à la complémentarité et à la coordination de l'action des différents intervenants (Missions locales, Cap emploi, maisons de l'emploi...). Un partenariat a ainsi été établi avec Pôle Emploi pour développer l'orientation professionnelle, la formation et la relation avec les entreprises. Comment ? En adaptant l'offre de formation professionnelle aux besoins des entreprises et en améliorant le lien entre la formation et l'emploi.

Mettre en relation l'offre et la demande, c'est tout l'intérêt de la future Banque Régionale pour l'Emploi et l'Apprentissage (BREA), qui sera prochainement opérationnelle. 
 

La Région finance l'apprentissage

  

  • 71,3 millions d'euros pour le fonctionnement des centres de formation (CFA)
     
  • 66,8 millions d'euros pour la rénovation des locaux et le financement des équipements des établissements de formation (dont 55,7 millions d'euros pour l'Université régionale des métiers)
     
  • 20 millions d'euros pour le versement de la "prime d'apprentissage" aux PME de moins de 11 salariés (1 000 € à chaque année du cycle de formation de l'apprenti embauché)
     
  • 7 millions d'euros pour le versement de la "prime au recrutement supplémentaire d'un apprenti" aux entreprises de moins de 250 salariés à l'embauche du 1er apprenti ou apprenti supplémentaire (1 000€)
     
  • 2,4 millions d'euros pour l'indemnisation d'une partie des frais inhérents à la formation des apprentis.